Présentation de Lovely Solidarity

Avec ou sans bretelles,

Le soutien, c’est essentiel pour les Femmes.

 

Le départ du projet

Hedwige de Duve, la fondatrice, a été malade d’un cancer du sein en 2016. C’est par son expérience en tant que malade qu’elle met aujourd’hui son énergie et celle de toute l’équipe de bénévole et des fondateurs à combler des manques, offrir des solutions simple et efficace pour améliorer le quotidien des personnes malades.

En octobre 2019, Hedwige a posté sur les réseaux sociaux dans son groupe privée une demande de coudre et d’offrir des sacs aux femmes opérées d’un cancer du sein pour y ranger les bouteilles de leurs drains.

Cela a fait un véritable buzz ! En moins de deux jours, plus de 1.100 like, plus de 1.900 partages et également plus de 1.000 commentaires, des propositions venant de partout en Belgique, France, Luxembourg, l’île de la Réunion, l’Angleterre et Djerba !


Voici le message posté en octobre 2019 :

 

Je m’appelle Hedwige de Duve. En 2016, j'ai eu un cancer du sein. Une mastectomie et 5 opérations en 1 an et demi.

De ces opérations est née une idée.

 

Je ne sais pas si vous le savez, mais après une telle opération vous êtes relié à pas mal de tubes et notamment des drains/redons. En plus de la perfusion. Ils traînent au pied du lit, au regard de tous.


(Redon: longs tubes qui relient la zone opérée à des bouteilles pour évacuer...)

  1. Ils sont effrayants pour les visiteurs et surtout les petits (mon fils de 10 ans a trouvé cela gore)

  2. Ma chirurgienne et ma kiné m'ont expliqué l'importance de marcher dans les couloirs, en bref, plus on marche et plus vite on peut se débarrasser des drains.

  3. Ils vous suivent partout comme des chihuahuas, pour votre toilette, pour les visites...

  4. Leur utilisation est obligatoire et ils aident les patientes à rentrer plus tôt chez elles.

Se déplacer avec tout ce monde est un exploit.

Aujourd'hui, je propose un joli sac en tissu pour pouvoir cacher ces drains des visiteurs, savoir l'accrocher facilement à son lit, au poignet, à un crochet...


Petit sac rond pouvant contenir de 1 à 3 bouteilles.

❤ Le sac n’a pas de bouton ou de fermeture éclair pour que les bouteilles ne s’accrochent pas au sac.

❤ Il libère complètement les mains de la patiente, il se porte sur le bras ou peut être accroché sur le pied roulant des perfusions. Tenue par une anse (la grande anse passant dans la petite)

❤ Il s’accroche facilement à un crochet : facile pour la toilette, en position assise.

❤ Il s’accroche au fauteuil roulant de l’hôpital...

❤ Et c’est un sac réversible parce que c’est plus joli

L'idée c'est de créer un collectif de personnes pour créer ces sacs. Ils seront distribués gratuitement aux malades.

 

Une telle réaction sur les réseaux sociaux ne pouvait rester sans suite.

 

Hedwige décide alors de consacrer du temps et de l’énergie à ce qui devient un vrai projet sociétal.

 

En effet, rares sont les hôpitaux qui fournissent des sacs (en général des sacs en plastique). Et ceux qui les acceptent des sacs cousus artisanalement par des couturières refusent de prendre en charge la maintenance (les laver et les remettre dans le circuit).

 

Et en parallèle, les femmes atteintes d’un cancer ont des demandes et des attentes.

 

L’objectif de la démarche initiale de Lovely Solidarity tend à fournir régulièrement aux hôpitaux des sacs cousus par des bénévoles pour les femmes qui ont eu une chirurgie après un cancer du sein.

 

En l’espace de quelques heures une communauté solidaire était née.

Lovely Solidarity est créé en vue d’un monde plus Lovely !

 

 

Le passage en asbl

Très vite, Lovely Solidarity va rassembler un grand nombre de bénévoles, et plus particulièrement : des couturières, des coordinatrices qui vont rassembler les Lovelysbags et organiser leur distribution.

Vu l’ampleur prise rapidement par le projet, Hedwige décide de constituer une asbl pour mieux organiser ces activités.

L’asbl est constituée le 18 février 2020 4 fondateurs et 6 administrateurs sont nommés.

  • Hedwige de Duve : coach personnelle

  • Françoise Coekelbergs : aide-soignante

  • Olivier Cruysmans : administrateur société, coaching d’entrepreneurs

  • Julie Panier : employée

  • Alexandre de Patoul : consultant

  • Martine Carlier : organisatrice d’atelier créatif et écrivain de livre créatif

 

L’association bénéficie aussi de soutiens externes importants, tels que le Docteur Maude Coyette (Chirurgienne à l’UCL), le Professeur Corinne Hubinont (Gynécologue à l’UCL) ou Madame Ingrid de Bourge (Kinésithérapeute à l’UCL)

L’hôpital St Pierre à Ottignies est aussi impliqué dans la démarche de Lovely Solidarity.

Nous avons reçu d’innombrable proposition et d’initiative diverses. Avec moins de 1000 euro (les postes les plus important sont l’hébergement du site internet et frais lié à la création de l’ASBL)

Toutes les prestations ci-dessous ont été offertes par des personnes ou des entreprises : (entre octobre et février 2020)

  • Des couturières : nous avons un réseau de 267 couturières (à la date du 8-03-2020) qui travaillent pendant leurs temps libres pour coudre des sacs

  • Les ateliers organisés par des particuliers, des écoles, des maisons de jeunes pour coudre des Lovelybags

  • Des coordinatrices régionales qui développent le réseau dans leurs régions.

  • Le logo développé par Graphic Plugin

  • Les aspects juridiques, notamment du RGPD, étudiés par le cabinet Henry & Mersch (Liège)

  • Un coaching par Anne Burniaux de Sensink,

  • L’impression des cartons.

  • Le courtier en assurance qui offre ses prestations

  • Les affiches créées par deux graphistes, Gahine Coekelbergs et Valentine Verhaegen

  • Des dons de tissus

  • Des patrons et des tutoriels papier et vidéo pour les sacs offerts par des bénévoles et par une graphiste Sandy Blanchart

  • Les 17 pharmacies Servais qui sont des points de dépôt des Lovelybags

 

Et cela continue ….

En quelques mois, Lovely Solidarity s’est constitué un réseau tout à fait enthousiasmant.

 

 

La présentation de nos deux premières actions

 

  • Lovelybags et Lovelypockets

Grace à un réseau important de bénévoles, l'ASBL distribue à chaque patiente subissant une chirurgie un sac en tissu pour transporter et cacher les bouteilles reliées aux drains qui permettent d'évacuer les liquides résiduels après l'opération d'ablation du sein.

La patiente retrouve une partie de sa dignité (intimité et féminité) et impressionne moins les visiteurs. Ces Lovelybags et Lovelypockets diminue le choc émotionnel, notamment dans le chef des enfants de ces patientes. Ils aident la patiente à sortir plus facilement de son lit, ce qui permet l'activation de la circulation lymphatique et accélère la guérison.

Les bénévoles cousent des sacs. Les tissus sont offerts par des magasins et des particuliers. Is sont cousus par les couturières chez elles ou à l’occasion d’ateliers de couture.

Chaque région a une coordinatrice qui est le lien entre les couturières d’une part et d’autre part l'hôpital et les patientes.

Actuellement cette distribution se réalise à Bruxelles, dans le Brabant Wallon, le Hainaut et les Ardennes. L’objectif est de couvrir à court terme toute la partie francophone du pays.

Nous sommes également présents en France et au Luxembourg.

Ces Lovelybags et Lovelypockets créent du lien ; ils sont un cadeau de soutien de femmes à d'autres femmes en vue de l’amélioration du bien-être de la vie des patientes.

A ce jour, plus de 500 Lovelybags et Lovelypockets ont été cousus !

 

  • Venus Day

Le Venus Day est une action de Lovely Solidarity née pendant la crise sanitaire du Covid 19. 

Les femmes qui ont un cancer du sein et qui se battent chaque jour pour en guérir vivent une période de leur vie encore plus difficile à cause du Covid-19. Pendant cette période de crise, l'isolation sociale est encore plus grande que d'habitude. Elles doivent donc par exemple se rendre seules à leur traitement, les centres de soutien et de bien-être sont fermés, les visites sont interdites/limitées au plus strict minimum, le personnel médical doit respecter des consignes de distanciation exceptionnelles etc.

Le but de cette action est de montrer à ces femmes que le lien social n'est pas pour autant inexistant, qu'elles ne sont pas seules, que de nombreuses personnes pensent à elles et à leur combat quotidien, qu'une communauté soutenante est présente à leur côté.

Nous avons choisi de manifester notre solidarité à ces femmes en postant chaque vendredi des messages à leur attention toute particulière. Nous avons invité un maximum de personnes sensibles à leur cause à nous transmettre une petite création personnelle pleine de douceur et de bonne énergie (photo, vidéo, illustration, dessin, poème...) afin de rendre leur monde plus Lovely. Toutes ces productions ont été postées sur les réseaux sociaux de Lovely Solidarity.

 

 

Nos objectifs

A court terme, Lovely Solidarity poursuit deux objectifs concrets :

La distribution des sacs aux patientes, cousus par des femmes pour des femmes, déposés chez les coordinatrices et distribuées :

  • Soit en les déposant dans les hôpitaux ou centres de bien-être

  • Soit en les remettant ou les envoyant directement aux patientes

 

La poursuite des Venusdays :  Nous n’allons plus continuer, c’est très énergivore pour moi. Je vais mettre en place via Instagram des Instalife pour mettre en lumière d’autres initiatives pour nous faire connaître à leur publique.

 

A moyen et plus long terme, d’autres projets sont en réflexion, comme :

  • L’agrandissement de notre famille de bénévoles

  • Des campagnes de sensibilisation

  • Créer du lien dans les régions

  • La participation aux évènements pour nous faire connaître

 

 

 

 

Notre financement

Toutes les personnes qui travaillent sont bénévoles.

La poursuite de ce projet nécessite un financement.

Sur la base de projections établies de manière raisonnable en fonction des éléments connus à ce jour, le budget minimal s’élève à

  • A 16.000 € pour la première année s’élève, en ce compris des investissements initiaux.

  • A 11.000 € pour les deux prochaines années

Ces budgets incluent des investissements initiaux pour la 1ère année, les frais opérationnels (frais directement liés à l’activité de l’association), les frais de marketing et d’internet (pour se faire connaître) et les frais fixes (assurance, frais administratifs)

Si le développement du projet prend rapidement davantage d’ampleurs, ces budgets seront adaptés. On pourra alors imaginer un premier salaire.

Notre financement a été freiné par l’émergence du Covid 19.

Les sources financement auxquelles nous ferons appel sont :

  • Les fondations, qui vont être sollicitées dans les prochaines semaines

  • Le mécénat d’entreprises, que nous mettons en veilleuse pour le moment en raison des circonstances

  • L’aide d’autorités publiques, comme les CPAS

  • Les dons de particuliers, que nous mettons également en veilleuse pour le moment

  • Les événements auxquels nous participerons lorsqu’ils reprendront

 

 

En conclusion

La solidarité chez Lovely Solidarity, c’est notamment

  • Améliorer le quotidien des femmes qui ont un cancer du sein

  • Créer du lien local en permettant aux bénévoles de se réunir lors des différents ateliers région.

  • Donner à tous la possibilité de trouver une place utile dans la société : pas besoin d’avoir de l’argent pour être solidaire.

  • Possibilité de répliquer le projet dans d’autres régions ou d’autre pays, dans d’autres langues

  • Créer un modèle que chacun peut s’approprier

La famille de Lovely Solidarity est portée par tous !

La maladie n’a pas de frontière, les Lovely n’ont plus ! peu importe l’âge, le sexe, la culture, le pays, la condition financière. Nous avons tous une Lovely en nous.

Un modèle facilement réplicable ou tout le monde s’approprie le projet.

 

Ne devrons-nous pas parler de notre modèle de fonctionnement ? une partie importante et qui donne du poids à notre projet ? Une coordinatrice par région = ambassadrice de LS, points de dépôts couturières….

Je vais travailler sur un mini texte qui résume cela non ?

 

Les drains et opérations:

Redons sont reliés à une bouteille sous vide qui aspire les sécrétions provenant de la zone opérée. Une femme opérée peut en avoir jusqu'à 6 redons. Selon les différents cas, ils peuvent être portées pendant plus de 21 jours et sont souvent là au retour à domicile.

Cfr : Mon carnet de (sur) vie du professeur Corinne Hubinont parution Racine.

Reconstruction hétérologue par lambeau perforant abdominal (DIEP)

Le Lovelybag et le Lovelypocket

Les ateliers de couture de Lovelybag et Pocket:

Ecole, maison de jeunes, atelier privée :

Institut Félicien Rops à Namur